FORUMS DE DISCUSSION DU SITE SOSMIGRAINE.COM

Faisons reconnaître la migraine comme une vraie maladie.
 
AccueilAccueil  L ASSSOCIATION FRANCE MIGRAINE  TOUT SUR LA MIGRAINE  RechercherRechercher  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» MIGRAINE BASILAIRE
Jeu 28 Mai - 22:28 par nadlud

» Désespérée par mes diverses migraines sans solutions...
Lun 18 Aoû - 15:17 par Roxane

» Soigner sa migraine par les plantes
Mer 14 Mai - 9:08 par homely

» migraines catéméniales: solution progestèrone bio-identique
Lun 10 Mar - 16:45 par kalypa

» Bouteillle à la mer...
Sam 22 Fév - 18:40 par Pepette

» Le lycee et les migraines.
Mar 28 Jan - 5:34 par Neskimo

» Intoxication aux anti-douleurs... Besoin d'aide.
Ven 24 Jan - 13:12 par Violette69

» besoin d'avis de migraineux
Dim 12 Jan - 13:34 par clomery

» Besoin d'aide!!!
Jeu 2 Jan - 11:47 par lochlann

MIGRAINE BASILAIRE
Sam 27 Déc - 17:04 par nadlud
Bonjour,

Je me suis inscrite sur ce forum pour parler des migraines basilaires.
Cela fait déjà un an que j'en souffre mais le diagnostic ne date que d'il y a 4 mois.
En effet, mon état de grossesse a retardé le bon diagnostic car tous les médecins disaient que je faisais de l'hypotension due a la grossesse.

Mon neurologue m'a dit que en soit ce n'est pas grave mais qu'il suffit de trouver le …

Commentaires: 10
accoutumance aux triptans
Sam 17 Juil - 13:52 par nanie09
Bonjour à toutes et à tous,
Je suis nouvelle sur le forum et je viens chercher de l'aide et des conseils.
Je suis migraineuse depuis fin 2003 et les crises se sont amplifiées : j'en faisais entre 10 et 12 par mois avec du Nocertone en traitement de fond et de l'Almogran comme triptan. Maintenant, je fais une crise par jour et je prends des triptans tous les jours ! Le neurologue qui me suit me …

Commentaires: 8
Migraine basilaire
Mer 12 Déc - 12:02 par KarinaW
Bonjour à tous,

Je viens d'être diagnostiquée migraineuse avec des migraines basilaires.
La migraine basilaire se caractérise par des aura de troubles neurologiques (diplopie, vertiges, névralgies diverses,...).
Je fais plusieurs crises par semaine, voire par jour qui m'épuisent depuis septembre. Le neurologue dit que je suis en état de mal migraineux.
Vu le nombre de crises, j'ai un …

Commentaires: 1
Marre des migraines et céphalé , a l'aideee
Dim 24 Juil - 19:28 par FLAVIE15
Bonjour, je suis une jeune fille de 21 ans ,et je suis contente d'avoir enfin trouvé un forum qui me correspond , cela fait 9 ans que je supporte chaque jours ces douleurs qui me détruise la vie , sa a commencer quand javait 13 ans au début je me disait que ce n'était qu'une douleur passagère et plus les jours passé et plus javait mal , a l'époque j’étaie a l'école est c’était un enfer rester sur …

Commentaires: 4
Indisponibilité du Desernil: agissons
Jeu 22 Nov - 1:18 par usager_methysergide
Bonjour,

Migraineux depuis l'enfance, j'ai essayé de nombreux traitements de fond. Le seul qui semble agir sur moi est le Desernil. Les usagers de ce médicament rencontrent actuellement deux problèmes sérieux:
- le médicament est indisponible depuis la fin de l'été au laboratoire qui le produit (changement de centre de production); la date de remise en production est inconnue.
- l'ANSM a rendu …

Commentaires: 0
Information
Dim 21 Aoû - 14:30 par MM27stdo
Bonjour à tous,

J'ai trouvé sa : http://www.jesigne.fr/reconnaitrelamigrainecommeunemaladie

Il y avait aucun signature j'ai signé et je vous invite a en faire autant Very Happy

Voila Smile

Commentaires: 1
Migraine et auriculothérapie
Lun 23 Fév - 18:27 par dorie92
Bonjour,
Migraineuse depuis 20 ans je gère les crises à l'aide d'un triptan et d'un traitement de fond avec un betablocant. Ce qui m'a permis de réduire mes migraines avec aura de 7 à 3 par mois ! Ayant entendu parler de l'auriculothérapie, je cherche un hôpital en région parisienne qui pratiquerait cette medecine douce.
Bonne journée :-)

Commentaires: 8
recherche témoignage "migraine du week-end"
Lun 20 Sep - 10:27 par Aurélia
Bonjour,

Dans le cadre d'un dossier pour le magazine Top Santé je cherche le témoignage d'une personne souffrant de migraines le week-end ou en vacances.

Merci d'avance de votre attention

Cordialement

Aurélia

06 20 51 27 06
04 34 04 18 15

Commentaires: 5
Guérir la migraine sans médicament
Ven 22 Avr - 16:56 par MaurelPierre
Bonjour,

Pour information./ Je travaille pour les éditions Heures de France qui viennent de publier cette semaine le nouveau livre du Docteur Jean Thomas, à la tête depuis 20 ans d'une équipe pluridisciplinaire spécialisée dans la compréhension et le traitement des migraines.

Cet ouvrage s'intitule "Guérir la migraine sans médicament", il s'agit d'une nouvelle édition, 5 ans après, …

Commentaires: 1

Partagez | 
 

 Diagnostic pour un céphalée de tension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas



Messages : 2
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Diagnostic pour un céphalée de tension   Ven 15 Jan - 12:55

Bonjour à tous et merci pour ce site et ces petites astuces.
La migraine semble un douleur complexe à la fois physiologique ou/et psychique et trouver mon profil n'a pas été facile comme beaucoup je pense malgré le questionnaire.

JE vais me décrire suscintement et ce qui a pu me mener à çà.J'ai 29 ans, Il y a un 5 ans à la suite d'un long isolement, j'ai fait une dépression avec comme résultat un céphalée de tension et perdu mon emploi à la suite, puis pendant deux ans j'ai essayé plusieurs méthodes à la fois scientifiques et autres pour tomber sur une 20aine de gouttes régulières de Rivotril.J'ai essayé de travailler à l'étranger sans succès puis j'ai pu retrouver un emploi, et redémissionner par la suite à cause de problèmes et d'entourage également.Puis j'ai retravaillé comme facteur, à la suite d'un CDD pour finir sans emploi et rehumilié, mes parents payant maintenant mon loyer.En ce moment, ma tête et mon corps sont ok mais les céphalées perdurent toujours.

Psychologiquement, Je sais maintenant que je gardais tout, que j'extériorisais pas ce qui n'allait pas.Je n'avais pas de confident, en faite, que mon père me rabassait régulièrement à table et que ce je me racontais ce que j'avais aimé et j'avais se ressenti que tout le monde s'en foutait.Je faisais mes devoirs tout seul.Je travaillais correctement à l'école en me disant que j'espère que travail au moins me ferait peut être plaisir. Selon ma famille, mon frère de 3 ans de moins que moi, était avec moi, lui extériorisait tout et était l'objet de toutes les attentions même si ses résultats était médiocre.Mon entourage disait que Nicolas était quelqu'un avec beaucoup de volonté,très généreux, très gentil, et très patient avec son frère. Bref en le calmant je faisais une bonne partie du bouleau des parents. Bref psychologiquement çà y a contribué aussi.
J'ai compris çà il y a très peu de temps. Avec du recul et du rire ( le rire est vital et détend aussi mais ne résoud rien), j'avais été trop influençable ce qui était vrai parce que même si mes parents me le disait je ne les écoutais pas parce qu'ils ne m'écoutaient pas par simple vengeance.Bref trop sensible comme ceux qui ont des céphalées , je pense.
Alors maintenant que faire pour rectifier le tir.J'ai réfléchi et j'ai compris que j'étais vraiment moi-même qu'en faisant des actvités avec des enfants, et qu'il y avait un véritable échange, pas celui de dominant dominés tout simplement parce que c'était la meilleure part de moi qui s'exprime.Les enfants naturellement m'aiment beaucoup parce que, c'est bizarre, j'arrives à parler leurs language naturellement.Les témoins sont souvent stupéfaits.C'est comme ci je retrouvais 20 ans en arrièrel'enfant gentil, patient et joyeux qu'il y avait en moi, qui disait:"viens on va construire un chateau en lego".Souvent quand j'y repense, c'était le meilleur moment de la journée et le soir je pleurais beaucoup et mes céphalées diminués à la suite sensiblement.Mais je n'avais pas l'occasion de voir les enfants.Donc je vais aller dans une association en lien avec des enfants, pour leur lire des contes, leur faire des dessins.J'espère qu'on passera un bon moment et que çà me fera du bien.
Je partages cette histoire au cas ou d'autres personnes se reconnaitraient dans mon parcours de gros sensible qui n'avait pas à évacuer ses sentiments, çà pourrait peut-être vous rééquilibrer et vous soulager aussi.

Physiologiquement, mes céphalées de tension sont quotidiens au matin pendant 3 heures çà ne fait rien puis sans angoisses, la douleur vient progressivement pour se maintenir à un niveau douloureux, voir très douloureux pour se prolonger toute la journée. La zone douloureuse est élargie au sommet du crâne.Ce qui me soulage:la course à pied après quelques kms et l'alcool pendant au moins deux bonnes heures. L'alcool me fait beaucoup de bien mais je ne l'apprécie plus que pour çà alors quand je sors après deux bières, je suis comme libérer un moment et je m'exprimes sans serre-tête.LE résultat est souvent surprenant.Pour mon problème, je ne sais par contre pas quel est la solution la plus adpatée donc j'en réfère à votre expérience.J'ai notée quelques solutions par moi-même mais j'aimerais avoir votre avis quant à mon profil?

Merci encore pour le site et votre écoute.Bonne année, bonne santé, amour , gloire et beauté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lulu



Messages : 61
Date d'inscription : 24/07/2008
Age : 31
Localisation : lyon

MessageSujet: Re: Diagnostic pour un céphalée de tension   Ven 22 Jan - 15:22

Bonjour,

Je n'ai pas réagi depuis très longtemps sur ce forum, mais là je pense que c'est nécessaire que quelqu'un vous réponse :

Avez-vous déjà considéré que vos maux de têtes/migraines quotidiens ne soient dû au manque d'alcool?
Il semble que vous preniez l'alcool pour un médicament... Je ne pense pas que ce soit la solution adaptée à un problème de migraine. L'alcool est reconnu chez beaucoup de migraineux comme un facteur déclenchant. Le fait que vous preniez de l'alcool pour vous soulager ne fait qu'empirer la situation : plus vous aurez mal à la tête, plus vous aurez besoin de ce "médoc", plus vous aurez mal à la tête, car j'espère que vous n'êtes pas sans savoir que l'alcool créé une addiction, et donc votre corps trouve comme moyen de réclamer sa dose de vous filer des maux de têtes quotidiens.

J'ai connu l'addiction également, avec des médicaments tels triptan et autres, bourrés de codéine. La seule solution pour vous débarrasser de vos maux de têtes quotidiens : le sevrage.
Vous pourrez ensuite vous occuper de vos migraines, qui, si j'ai bien compris était là avant les CCQ(céphalées chroniques quotidiennes.).

Le faire seul est je pense bien difficile. J'espère que vous avez des personnes autour de vous pour vous soutenir, ou un corps médical attentif et attentionné.

Voilà, je sais que je suis dure dans mes mots, mais je pense qu'il faut parfois un coup fort pour se réveiller. C'est ce qui m'a sortie de mes galères.

Cordialement,
Lucie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amycranieetmoi.hautetfort.com
Nicolas



Messages : 2
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: concernant ta réponse Lucie   Ven 22 Jan - 19:40

Bonjour Lucie et merci encore pour ta réponse et leur pertinence.
En réalité, physquement et moralement çà va très bien (amis,famille,etc) en ce moment mais comme çà fait presque 5 ans que je traines avec çà, je fais avec.
Parfois c'est difficile car çà m'empêche de m'exprimer normalement.
Oui l'alcool me détend mais je bois très occasionnellement, c'est les inconvénients d'avoir été et toujours sportif.
ah oui, questions astuces presque aussi efficace que l'alcool: il y a le funambulisme et autes exercices d'équilibre, les sports d'endurance et le dessin.

En réalité, je n'étais pas du tout migraineux avant, j'ai juste eu une grosse surchauffe mentale qui m'a occasionné les CQQ.
En parlant de sevrage, c'est ce que je suis en train de tenter à vrai dire en passant par le stade de l'homéopathie.Je ne peux pas dire que c'est efficace en ce moment mais c'est mieux que d'ingérer 20 gouttes de Rivrotil par jour qui ne donnent que peu d'effet.

Encore merci Lucie pour ta réponse, j'espère que de ton côté les migraines se font moins fréquentes également que l'année 2010 soit meilleur que l'année 2009.

see you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diagnostic pour un céphalée de tension   Aujourd'hui à 2:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Diagnostic pour un céphalée de tension
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tension artérielle
» exemple calcul chute de tension
» Biofeedback
» Plan de réalimentation colectomie
» Nouvelle venue et aucun diagnostic pour le moment...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMS DE DISCUSSION DU SITE SOSMIGRAINE.COM :: MIGRAINE ET TRAVAIL :: Vos expériences sur lieu de travail-
Sauter vers: